Stages

Corps


ACCUEIL DES STAGIAIRES AU RELAIS


Actuellement, nous n'avons plus de place pour la rentrée académique 2020. Seulement pour le deuxième quadri!

Vous êtes étudiant et avez ou souhaitez solliciter une demande de stage au « Relais Enfants-Parents ». Vous trouverez ci-dessous toutes les informations, conditions d’admission, les principaux objectifs et les outils mis en œuvre..

Après lecture, et si votre motivation perdure, il vous est demandé de reprendre contact avec le Relais et votre demande sera examinée.

D’avance, l’équipe du « Relais Enfants-Parents » vous remercie si vous souhaitez introduire une  demande dans notre association et espère vous rencontrer prochainement.


1. INTRODUCTION

 

L’asbl « Relais Enfants-Parents » offre la possibilité, pour un certain nombre d’étudiants, d’effectuer une période de stage dans différentes prisons de la Communauté française de Belgique.
Afin que ces stages puissent être le lieu d’une rencontre entre un étudiant et une pratique professionnelle, ce document, qui fixe les modalités d’inscription et cadre l’accueil des futurs stagiaires, ouvre une place qui permet d’articuler pratique et théorie au sein d’un travail au quotidien.

 

2. PRESENTATION SUCCINTE DU RELAIS
 

Le « Relais Enfants-Parents » est une ASBL ayant pour objectif d’offrir aux enfants la possibilité de maintenir des liens familiaux avec leur(s) parent(s) détenu(s).
Par leur action, les membres de l’Association s’efforcent de permettre à la personne détenue de retrouver, à l’occasion de la visite avec les enfants qui lui sont proches, une interaction émotionnelle normale où la tendresse peut reprendre sa place.

Durant la détention du père ou de la mère, le « Relais Enfants-Parents » permet en outre un meilleur développement psycho-affectif de l’enfant en limitant d’une part le dommage causé par l’incarcération du père ou de la mère détenu(e) et d’autre part, les souffrances de l’enfant pendant et après la période d’incarcération du parent détenu.

Donner aux parents la possibilité de poursuivre leurs relations avec leurs enfants favorise une meilleure resocialisation lors de la libération tout en réduisant de manière importante les risques de récidive. Au- delà du travail sur soi que le détenu aura pu faire lors de sa détention, des relations enfants-parents soutenues peuvent en effet aider le parent détenu à (re)prendre conscience des responsabilités affectives et éducatives qu’il a vis-à-vis de l’enfant, pendant et surtout après l’incarcération. Nous espérons ainsi réduire de manière importante le risque de récidive.

Les missions du “ Relais ” s’inscrivent dans une perspective psycho-pédagogique dirigée vers l’enfant tout en s’efforçant d’éviter les conséquences résultant, dans le chef du parent détenu, de l’éloignement de son milieu.

L’association a constitué une équipe composée de psychologues et d’une animatrice afin de :

  • Soutenir et accompagner l'enfant, le parent détenu et son entourage (famille, home,...), pour éviter autant que possible les nuisances de la détention.
  • Collaborer avec le système pénitentiaire et sensibiliser celui-ci à la dimension psychologique de l’enfant et de son parent détenu.
  • Informer le public et les travailleurs médico-sociaux quant au vécu des enfants séparés de leur(s) parent(s) du fait de l'incarcération.
  • Participer aux travaux de recherche effectués dans le domaine, tant au niveau national qu'international.

Notons que les missions du Relais s'inscrivent dans une perspective psycho-pédagogique dirigée vers le détenu « parent » et son ou ses enfant(s). Aussi ne peuvent-elles en aucun cas s'apparenter aux missions socio-éducatives ou caritatives.

D'autre part, la spécificité de l'accompagnement entre l'enfant et son parent incarcéré se fait à partir d'une démarche volontaire des détenus, et d'une façon non ingérente. Dans cet esprit, l'action impose la libre adhésion et l'anonymat.

La libre adhésion concerne l’ensemble de toutes les parties, à savoir le parent détenu, mais également l’autre parent (ou l’adulte responsable de l’enfant à l’extérieur de la prison) et l’enfant lui-même.

L'anonymat de la prestation doit s'entendre comme le renoncement à toute mission d'expertise qui pourrait influencer une décision judiciaire ou administrative. Tout contact avec les instances judiciaires est élaboré dans l’intérêt des enfants et en toute transparence vis-à-vis des parties concernées.

Afin d’accompagner l’enfant dans sa relation avec son parent incarcéré, le « Relais Enfants-Parents » dispose de six outils principaux : les groupes de parole, les espaces-enfants (appelés également visites- Relais), les entretiens individuels et familiaux, le service des bénévoles navetteurs, les visites- fêtes et la préparation à la première entrée en prison.
 

3. ADMISSION


1. Critères d’admission.

Pour être admissible comme stagiaire au « Relais », l’étudiant doit remplir les conditions suivantes :

1. Etre inscrit comme étudiant dans une Faculté de psychologie ou une Ecole décernant le Baccalauréat d’assistant en psychologie.

2. Effectuer un stage d’une durée comprise entre 300 et 600 heures en un semestre.

3. Avoir rempli un contrat de stage avec le « Relais ».

4. Etre en ordre d’assurance et remplir le formulaire destiné à cet effet (fourni par la Faculté ou l’Ecole).

 

2. Procédure d’admission.

Les demandes de stage doivent être adressées par  mail (formulaire de contact)
 

Une présentation des différentes demandes est effectuée lors d’une réunion institutionnelle. A l’issue de cette réunion, l’équipe du « Relais » retient les demandes qui correspondent aux critères d’admission.


Un retour (par mail) est fait par le responsable clinique du « Relais ».
Ce retour devrait, au mieux, s’effectuer avant le congé de Pâques pour les stages s’effectuant durant le 1er semestre de l’année académique suivante, et avant le congé de Toussaint pour les stages s’effectuant durant le 2ème semestre de l’année académique suivante.


Un entretien d’admission est alors proposé aux étudiants retenus, avec un maximum de 3 étudiants par semestre. Cet entretien, réunit le futur stagiaire, le futur maître de stage interne et le responsable clinique.
Si l’étudiant souhaite s’inscrire au « Relais » comme stagiaire, le futur maître de stage interne propose une « visite-essai » d’une journée dans une des prisons où il travaille.

Une visite-essai est réalisée, où l’étudiant accompagne son futur maître de stage interne dans une prison. Cette visite-essai met en contact le stagiaire avec 2 des 4 principales missions du « Relais » : les entretiens, les visites-Relais du mercredi, les groupes de parole et la préparation à la première entrée en prison.
A l’issue de la visite-essai, étudiant et maître de stage interne décident d’un commun accord de l’opportunité d’un stage au « Relais ».

Un 2ème entretien de mise en forme du contrat de stage est fixé qui réunit le futur stagiaire, le futur maître de stage interne et le responsable clinique.
Cette réunion a pour but de formaliser le contrat de stage entre l’étudiant et le « Relais ».

A l’issue de cet entretien, la procédure d’admission se termine et le futur stagiaire remet à son maître de stage interne et en accord avec lui, un horaire (ainsi que d’éventuels congés durant le stage) qui tient compte des activités auxquelles il participera.
 

4. PARTICIPATION DES STAGIAIRES
 

  1. Réunions cliniques, réunions de fond et réunions institutionnelles chaque mardi de 10H00 à 12H00.
  2. Visites-Relais des mercredis après-midi (et pour certaines prisons, le samedi).
  3. Entretiens avec les détenus et/ou leur famille.
  4. Suivi des dossiers.
  5. Groupes de parole.
  6. Participation aux entretiens avec les différents services externes (SAJ, SPJ, Centre de guidance, etc...).
  7. Visites familiales et préparation à la première entrée en prison pour les enfants.
  8. Participation à une intervision au moins avec les bénévoles de la Croix-Rouge.
  9. Entretiens avec le maître de stage interne.
  10. Vistes-fêtes.

 

5. REUNIONS SPECIFIQUES AUX STAGIAIRES
 

Il est prévu également, en plus de la participation aux différentes rubriques indiquées au chapitre IV, des réunions où le stagiaire rend compte de son travail avec son maître de stage interne et/ou le responsable clinique.
Ces rencontres s’articulent comme suit :

  1. Une réunion prévue pour le stagiaire et le maître de stage une fois par mois.
  2. Une réunion prévue pour les stagiaires et le responsable clinique une fois par mois.
  3. Une évaluation mi-parcours avec le maître de stage interne, ses différents collègues et le responsable clinique.
  4. Une évaluation finale avec le maître de stage interne, ses différents collègues et le responsable clinique.
     

6. TRAVAIL DEMANDE
 

Durant sa période de stage, l’étudiant est tenu de présenter un cas lors d’une réunion clinique de son choix, et avec l’appui de son maître de stage interne.
Cette présentation offre au stagiaire la possibilité d’articuler pratique et théorie, et d’avancer des hypothèses de travail en rapport avec l’orientation qu’il s’est choisie.

 

Asbl Relais Enfants-Parents
62A, rue de Bordeaux. 1060-Bruxelles
Tél : 02.534.88.13